div class="uk-width-1-4 uk-vertical-align-middle"-->

Adrenal vein sampling versus CT scan to determine treatment in primary aldosteronism: an outcome-based randomised diagnostic trial.

Dekkers T, et al. Lancet Diabetes Endocrinol. 2016

Il est actuellement recommandé de recourir à un dosage séparé de l’aldostérone par cathétérisme des  veines surrénaliennes (KT-VS ou « ADRENAL VEIN SAMPLING » -AVS- des anglo-saxons) avant de prendre la décision d’une intervention chirurgicale en présence d’un hyperaldostéronisme primaire (HAP). Mais on peut légitimement se poser la question pragmatique de savoir si le KT-VS est réellement plus performant que l’examen tomodensitométrique TDM).

La charge sodée intraveineuse ne permet pas d’exclure le diagnostic d’hyperaldostéronisme primaire latéralisé

Cornu E, Steichen O, Nogueira-Silva L, Küpers E, Pagny JY, Grataloup C, Baron S, Zinzindohoue F, Plouin PF, Amar L. Suppression of Aldosterone Secretion After Recumbent Saline Infusion Does Not Exclude Lateralized Primary Aldosteronism. Hypertension. 2016 Oct;68(4):989-94. doi: 10.1161/HYPERTENSIONAHA.116.07214. Epub 2016 Sep 6.

Les recommandations sur la prise en charge de l’hyperaldostéronisme primaire (HAP) préconisent de confirmer le diagnostic par des tests de freination, comme le test de charge sodée en intraveineux (IV), chez les patients ayant un rapport aldostérone sur rénine (RAR) élevé. Cependant ces tests ont été étudiés dans de petites séries, le plus souvent rétrospectives, et certains auteurs considèrent qu’ils ne sont pas utiles au diagnostic d’HAP.

Cuspidi C, et al. Nondipping pattern and carotid atherosclerosis: a systematic review and meta-analysis

Cuspidi C, et al. Nondipping pattern and carotid atherosclerosis: a systematic review and
meta-analysis. J Hypertens 2016 ; 34 : 385-392

Résumé :
La présence de lésions de la paroi carotidienne, à type d’augmentation de l’épaisseur intimamédia (EIM) ou de plaque d’athérome, est considérée depuis les recommandations ESH/ESC de 2003 comme représenter une des atteintes d’organes cibles de l’HTA. EIM élevée et plaque athéroscléreuse représentent un marqueur de risque cardiovasculaire au même titre que l’HVG ou encore la rigidification artérielle. Parmi les nombreux paramètres tensionnels issus de la mesure clinique ou ambulatoire, l’absence de chute nocturne de la PA (non-dipping) en MAPA est un des plus puissants prédicteurs d’évènements cardiovasculaires. Les résultats des études analysant les relations entre non-dipping et lésions carotidiennes en échographie n’étant pas univoques, les auteurs ont réalisés cette méta-analyse.

Etude SPRINT

L’étude SPRINT réalisée par le National Institute of Health  démontre que chez un hypertendu âgé de plus de 50 ans et ayant une PAS à 140 mmHg et déjà traité, l’ajout d’un médicament antihypertenseur  permet de diminuer la survenue des complications cardiovasculaires.  Ce bénéfice s’accompagne d’une augmentation des effets indésirables biologiques liés aux traitements ce qui impose leur dépistage.