div class="uk-width-1-4 uk-vertical-align-middle"-->

Appréciation du risque cardiovasculaire global : protéinurie en routine

Appréciation du risque cardiovasculaire global : protéinurie en routine
La recherche d’une micro albuminurie, simple et peu couteuse, devient partie intégrante du bilan systématique d’un sujet hypertendu à la recherche d’atteinte d’un organe cible, aux cotés de l’ECG et de la clairance de la créatinine. Elle permet de prédire le risque cardiovasculaire et rénal du patient hypertendu. Le comité des recommandations renforce donc son message sur l’utilité de la protéinurie en routine (voir le schéma récapitulatif)

Diagnostic et prise en charge de la dysplasie fibromusculaire : consensus d’experts (2011)

Sous la direction du Pr. Pierre-François Plouin (hôpital Européen Georges Pompidou, Paris), un groupe multidisciplinaire d’experts français et belges publie un consensus consacré au diagnostic et à la prise en charge de la dysplasie fibromusculaire (DFM).

Il s’agit des premières recommandations consacrées spécifiquement à cette affection vasculaire. Ce texte qui permet de mieux connaitre cette maladie peu fréquente comportant encore de nombreuses inconnues permet une actualisation des connaissances.

Double blocage du système rénine angiotensine : que faire après l’étude Altitude ?

L’engouement de l’utilisation du double blocage a vu le jour au début des années 2000 lorsque les études RENAAL et IDNT (parues dans le NEJM en 2001) ont montré que le blocage simple permettait de réduire le risque d’insuffisance rénale terminale chez les patients diabétiques de type 2 insuffisants rénaux protéinuriques. Ce blocage était bénéfique mais il ne faisait que retarder le moment de la dialyse que de 1 an environ, approche utile donc mais bien insuffisante…