div class="uk-width-1-4 uk-vertical-align-middle"-->

Etude SPRINT

L’étude SPRINT réalisée par le National Institute of Health  démontre que chez un hypertendu âgé de plus de 50 ans et ayant une PAS à 140 mmHg et déjà traité, l’ajout d’un médicament antihypertenseur  permet de diminuer la survenue des complications cardiovasculaires.  Ce bénéfice s’accompagne d’une augmentation des effets indésirables biologiques liés aux traitements ce qui impose leur dépistage. 

Etude PATHWAY

La British Heart Foundation a réalisé un programme d’essais thérapeutiques appelé PATHWAY (Prevention And Treatment of Hypertension With Algorithm based therapY). Son objectif était de comparer l’efficacité sur la baisse de la pression artérielle de l’usage des diurétiques à différents étapes de la prise en charge de l’HTA.