div class="uk-width-1-4 uk-vertical-align-middle"-->

Association of Inpatient Use of Angiotensin Converting Enzyme Inhibitors and Angiotensin II Receptor Blockers with Mortality Among Patients With Hypertension Hospitalized With COVID-19.

Association of Inpatient Use of Angiotensin Converting Enzyme Inhibitors and Angiotensin II Receptor Blockers with Mortality Among Patients With Hypertension Hospitalized With COVID-19.

Référence de l’article DOI: 10.1161/CIRCRESAHA.120.317134.    

Résumé proposé par : Pr T Angoulvant.

 

Le papier montre que sur une cohorte de 1128 hypertendus, parmi lesquels 188 ont continué les IEC/ARAII pendant leur hospitalisation, la poursuite des IEC/ARAII était associée à une mortalité réduite de près de 60% et une réduction des autres complications dues au COVID, sans entrainer une baisse plus importante de la pression artérielle.

Les auteurs ont réalisé des analyses statistiques adaptées, ajustées sur tous les facteurs de confusion potentiels ainsi que plusieurs analyses de sensibilité qui confirment la robustesse de leur résultats.

Pour en savoir plus : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/32302265/

Renin–Angiotensin–Aldosterone System Blockers and the Risk of Covid-19

Renin–Angiotensin–Aldosterone System Blockers and the Risk of Covid-19

Référence de l’article : Mancia G, Rea F, Ludergnani M, Apolone G, Corrao G. Renin–angiotensin–aldosterone system blockers and the risk of Covid-19. N Engl J Med. DOI : 10.1056/NEJMoa2006923.

Résumé proposé par : JP Fauvel.

 

Dans cette grande étude italienne (6272 patients) observationnelle en vrai vie, l’utilisation d’IEC ou de sartan était plus fréquente chez les patients atteints de Covid-19 que chez les témoins en raison de la prévalence plus élevée de maladies cardiovasculaires. La prescription d’IEC ou de sartan n’a pas affecté le risque d’évoluer vers une forme plus grave ou fatale de COVID-19.

Pour en savoir plus : https ://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMoa2006923

Effects Of ARBs And ACEIs On Virus Infection, Inflammatory Status And Clinical Outcomes In COVID-19 Patients With Hypertension: A Single Center Retrospective Study

Effects Of ARBs And ACEIs On Virus Infection, Inflammatory Status And Clinical Outcomes In COVID-19 Patients With Hypertension: A Single Center Retrospective Study

Référence de l’article DOI: 10.1161/HYPERTENSIONAHA.120.15143.

Résumé proposé par : JP Fauvel.

 

Dans une étude rétrospective monocentrique chinoise, l’évolution de 43 hypertendus traités par ARB / ACEI a été comparée à celle des 83 patients qui ne prenaient pas d’ARB / ACEI (n = 83). Les hypertendus du groupe ARB / ACEI ont eu moins souvent besoin d’être transférés en USI  (9,3% vs 22,9%; p = 0,061) et ont eu un taux de mortalité plus faible (4,7% vs 13,3%; p = 0,216) que les hypertendus du groupe non ARB / ACEI, bien que ces différences n’aient pas atteint la signification statistique. Ces résultats soutiennent l’utilisation des ARA / ACEI chez les patients COVID-19 souffrant d’hypertension préexistante.

Pour en savoir plus:  https://www.ahajournals.org/doi/10.1161/HYPERTENSIONAHA.120.15143

Association d’une intervention à l’échelle de la province du Shandong en Chine sur la réduction de la consommation de sel et le niveau de pression artérielle

Association d’une intervention à l’échelle de la province du Shandong en Chine sur la réduction de la consommation de sel et le niveau de pression artérielle

Référence de l’article JAMA Intern Med. doi:10.1001/jamainternmed.2020.0904 Published online April 27, 2020.

Résumé proposé par : JP Fauvel.

 

Dans cette étude transversale portant sur 15350 participants pré-intervention et 16490 participants post-intervention, l’excrétion urinaire de sodium sur 24 heures a diminué de 25% suite à la mise en œuvre du programme SMASH qui a utilisé des stratégies d’intervention multisectorielles pour réduire la consommation de sel de la population de la province. Parallèlement, les pressions artérielles systolique et diastolique ont diminué de manière significative. Les résultats suggèrent qu’une intervention gouvernementale peut réduire significativement la consommation de sel et être associée à une baisse (modeste) de la pression artérielle.

Pour en savoir plus :  https://jamanetwork.com/journals/jamainternalmedicine/fullarticle/2764288

Association de l’hypertension et de la pression artérielle au risque de cancer du rein Une étude de cohorte à l’échelle nationale

Association de l’hypertension et de la pression artérielle au risque de cancer du rein Une étude de cohorte à l’échelle nationale

Référence de l’article Hypertension. 2020;75:00-00. DOI: 10.1161/HYPERTENSIONAHA.120.14820.

Résumé proposé par : JP Fauvel.

 

Les Coréens ont analysé le risque de cancer du rein en fonction du niveau de pression artérielle à partir des données colligées de façon nationales lors des examens de santé. L’hypertension et une pression artérielle systolique ou diastolique élevées, par rapport à la pression artérielle normale, ont été associées à un risque accru de cancer du rein. La relation persiste après ajustement avec les principaux facteurs de risque et le traitement anti-hypertenseur.

Pour en savoir plushttps://www.ahajournals.org/doi/pdf/10.1161/HYPERTENSIONAHA.120.14820