div class="uk-width-1-4 uk-vertical-align-middle"-->

Grossesse, HTA, pré-éclampsie

Un consensus d’experts

Une année de travail, 60 relecteurs : le consensus d’experts « HTA et grossesse » de la Société française d’hypertension artérielle, est le fruit d’un important investissement face à un enjeu de taille.

Etude PROGNOSIS : Intérêt du rapport sFlt-1:PlGF en cas de suspicion de prééclampsie.

La prééclampsie qui associe hypertension et protéinurie après la 20 ème semaine
d’aménorrhée ne représente que 1 à 2% des grossesses mais s’accompagne de nombreuses
complications materno-foetales. Sa physiopathologie reste encore l’objet de nombreuses
recherches. En cas de prééclampsie, parmi les différents biomarqueurs étudiés, la forme
soluble du récepteur de type 1 du VEGF « SFlt-1 » est élevée et le facteur de croissance
placentaire « PIGF » est diminué. L’étude PROGNOSIS montre qu’un rapport sFlt-1:PlGF
inférieur à 38 permet d’exclure la survenue à court terme d’une prééclampsie chez les femmes
suspectes cliniquement de présenter un telle complication.

HTA gravidique : un consensus d’experts est publié par la SFHTA

Le consensus d’experts de la SFHTA sur l’Hypertension de la femme enceinte sont à l’honneur dans cette émission médicale « Fréquence Médicale »
Consultez le dossier en ligne « Consultation postpartum, suivi par spécialiste dès le 3ème trimestre pour les HTA légères à modérées, tels sont quelques points abordés par la Société Française d’HTA. »

Fréquence médicale HTA et grossesse
avec
Audrey Vaugrente – Journaliste
Pr Claire Mounier-Véhier – Chef service HTA, CHRU, Lille

 

Consultez en ligne le consensus d’experts de la SFHTA « HTA & GROSSESSE »