div class="uk-width-1-4 uk-vertical-align-middle"-->

Safety of Temporary Discontinuation of Antihypertensive Medication in Patients With Difficult-to-Control Hypertension

Hypertension. 2017;69:927-932; originally published online April 3, 2017; doi: 10.1161/HYPERTENSIONAHA.116.08793

Martine M.A. Beeftink, Nicolette G.C. van der Sande, Michiel L. Bots, Pieter A. Doevendans, Peter J. Blankestijn, Frank L.J. Visseren, Michiel Voskuil, Wilko Spiering

Télécharger la synthèse de l’article par le Pr. Jean-Pierre FAUVEL, CHU de Lyon, Service de Néphrologie/HTA/Dialyse.

 

 

Adrenal vein sampling versus CT scan to determine treatment in primary aldosteronism: an outcome-based randomised diagnostic trial.

Dekkers T, et al. Lancet Diabetes Endocrinol. 2016

Il est actuellement recommandé de recourir à un dosage séparé de l’aldostérone par cathétérisme des  veines surrénaliennes (KT-VS ou « ADRENAL VEIN SAMPLING » -AVS- des anglo-saxons) avant de prendre la décision d’une intervention chirurgicale en présence d’un hyperaldostéronisme primaire (HAP). Mais on peut légitimement se poser la question pragmatique de savoir si le KT-VS est réellement plus performant que l’examen tomodensitométrique TDM).

La charge sodée intraveineuse ne permet pas d’exclure le diagnostic d’hyperaldostéronisme primaire latéralisé

Cornu E, Steichen O, Nogueira-Silva L, Küpers E, Pagny JY, Grataloup C, Baron S, Zinzindohoue F, Plouin PF, Amar L. Suppression of Aldosterone Secretion After Recumbent Saline Infusion Does Not Exclude Lateralized Primary Aldosteronism. Hypertension. 2016 Oct;68(4):989-94. doi: 10.1161/HYPERTENSIONAHA.116.07214. Epub 2016 Sep 6.

Les recommandations sur la prise en charge de l’hyperaldostéronisme primaire (HAP) préconisent de confirmer le diagnostic par des tests de freination, comme le test de charge sodée en intraveineux (IV), chez les patients ayant un rapport aldostérone sur rénine (RAR) élevé. Cependant ces tests ont été étudiés dans de petites séries, le plus souvent rétrospectives, et certains auteurs considèrent qu’ils ne sont pas utiles au diagnostic d’HAP.