div class="uk-width-1-4 uk-vertical-align-middle"-->
  • Home
  • Actualités HTA
  • Association d’une application sur Smartphone avec l’observance et control de la pression artérielle (PA). L’essai clinique randomisé MediSAFE-BP.

Association d’une application sur Smartphone avec l’observance et control de la pression artérielle (PA). L’essai clinique randomisé MediSAFE-BP.

Morawski K et al. Association of a Smartphone Application With Medication Adherence and Blood Pressure Control. The MedISAFE-BP Randomized Clinical Trail. JAMA Intern Med 2018 ;178(6) :802-809.

Commentaires du Dr. Marilucy LOPEZ-SUBLET, Service de Médecine Interne, Hôpital Avicenne, Bobigny

Contexte : L’inobservance aux médicaments impact environ la moitié des hypertendus non contrôlés. Les applications sur le Smartphone qui visent à améliorer l’observance du traitement sont largement disponibles, mais n’ont pas fait l’objet d’une évaluation rigoureuse.

L’objectif de cette étude : est de déterminer si l’utilisation d’un questionnaire téléphonique sur le Smartphone permet de vérifier l’observance du traitement et le contrôle de la PA après l’administration du médicament au patient.

Résultats : Les participants ont été recrutés au moyen d’une plateforme en ligne et ont reçu par la poste un brassard de PA au domicile. Sur les 5577 participants, seulement 411 avait donné leur consentement et répondaient aux critères d’inclusion (HTA non contrôlée entre 1 et 3 antihypertenseurs). Ils ont été repartis en 2 groupes par tirage au sort, le groupe intervention (n=209) et les témoins n=202).

Les principaux résultats ont été un changement dans l’observance médicamenteuse autodéclarée à 12 semaines, mesurée par l’échelle de Morisky. Après 12 semaines, la moyenne du score de Morisky s’est améliorée de 0,4 dans le groupe interventionnel vs les témoins.

En revanche, la moyenne de la pression artérielle systolique (PAS) au départ était de 151 mmHg dans le groupe intervention et de 151,3 mmHG chez les témoins. Après les 12 semaines d’intervention il y a eu une baisse de 10,6 mmHg dans le groupe intervention vs 10,1 mmHg chez les témoins.

En conclusion : Les patients randomisés dans cette étude, hypertendus non contrôlés, l’utilisation d’une application Smartphone (groupe intervention) présentait au bout de 12 semaine une légère amélioration de l’observance thérapeutique auto déclarée, mais aucun changement dans la PAS par rapport au groupe témoin.

Pour en savoir plus : cliquez ici