div class="uk-width-1-4 uk-vertical-align-middle"-->
  • Home
  • Actualités HTA
  • Comparaison des doubles thérapies antihypertensives pour abaisser la pression artérielle chez les patients originaire d’Afrique subsaharienne

Comparaison des doubles thérapies antihypertensives pour abaisser la pression artérielle chez les patients originaire d’Afrique subsaharienne

Mayosi B et al. Comparaison od Dual Therapies for lowering Blood Pressure in Black Africans. NEJM 2019 DOI: 10.1056/NEJMoa1901113

Synthèse du Dr. Marilucy LOPEZ-SUBLET, Service de Médecine Interne, Hôpital Avicenne, Bobigny et du Pr. Theodora BEJAN-ANGOULVANT, Service de Pharmacologie, CHU de Tours

Il existe une prévalence élevée d’hypertension artérielle chez les patients africains. Ces patients ont besoin souvent de deux médicaments ou plus pour contrôler leur pression artérielle.

Dans cet essai randomisé à simple insu, 728 patients de 6 pays d’Afrique subsaharienne ont été divisés en 3 groupes. Un qui recevait A) amlodipine et un diurétique hydroclorothiazide, un autre B) amlodipine et un IEC (perindopril) et le troisième C) IEC (perindopril) et un diurétique thiazidique pendant 2 mois. Les doses ont été doublées ensuite pour 4 mois.

Une baisse de la PAS de 24h a été observée de -3,14 mmHg et -3,00mmHg ont été constatés dans les 2 premiers groupes.

Ces résultats suggèrent que les patients noirs d’Afrique subsaharienne que les combinaisons A et B sont plus efficaces que C au bout de 6 mois.

Pour en savoir plus :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/?term=mayosi+B+and+NEJM+2019