div class="uk-width-1-4 uk-vertical-align-middle"-->
  • Home
  • Actualités HTA
  • Antigène prostatite spécifique (PSA) dans l’intervalle de référence, athérosclérose coronarienne infra clinique et mortalité cardiovasculaire : Une étude de cohorte.

Antigène prostatite spécifique (PSA) dans l’intervalle de référence, athérosclérose coronarienne infra clinique et mortalité cardiovasculaire : Une étude de cohorte.

Chang Y et al. Prostate Specific Antigen Within the Reference Range, Subclinical Coronary Atherosclerosis and Cardiovascular Mortality : A Cohort Study. Circulation Research 2019. doi: 10.1161/CIRCRESAHA.118.313413

Commentaires du Pr. Bernard LEVY, Paris et du Dr. Marilucy LOPEZ-SUBLET, Service de Médecine Interne, Hôpital Avicenne, Bobigny

Bien que le PSA, marqueur tumoral du cancer de la prostate, a été associé à des facteurs de risques de maladies cardiovasculaire (MCV), les études associant le PSA et  les MCV infra cliniques et cliniques demeurent limitées.

Cette étude a eu comme objectif d’examiner l’association du taux de PSA sérique d’une part et d’autre part le score calcique coronarien et la mortalité par maladie cardiovasculaire.

Il s’agit d’une étude transversale de 88 203 sujets coréens suivi dans une cohorte avec analyse des plusieurs paramètres classiques mais aussi un TDM cardiaque avec le calcul du score calcique. Un modèle de régression logistique a été utilisé.

Il en ressort que les taux sériques totaux de PSA rentrant dans le taux de référence ont montré une association inverse par rapport à l’athérosclérose infra clinique et de la mortalité par maladie cardiovasculaires chez les sujets coréens jeunes et d’âge moyenne, indiquant un rôle possible du taux de PSA comme marqueur prédictif de maladie cardiovasculaire infra clinique et clinique.

Pour en savoir plus :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30885050