div class="uk-width-1-4 uk-vertical-align-middle"-->

Comparaison of Cardiovascular and Safety Outcomes of Chlorthalidone vs Hydrochlorothiazide to Treat Hypertension

Hripcsak G et al. JAMA Intern Med 2020. Doi :10.1001/jamainternmed.2019.7454

Résumé proposé par : JP Fauvel

Une étude observationnelle comparative réalisée à partir de 730 225 données de patients a confirmé que la chlortalidone avait un effet diurétique et hypokaliémiant plus important que l’HCTZ sans pour autant que cela ne se traduise par un bénéfice cardiovasculaire

Cette étude a montré que la chlorthalidone était associée à un risque significativement plus élevé d’hypokaliémie ( [HR], 2,72; IC 95%, 2,38-3,12), d’hyponatrémie (HR, 1,31; IC 95%, 1,16-1,47), d’insuffisance rénale aiguë (HR, 1,37 ; IC 95%, 1,15-1,63), de maladie rénale chronique (HR, 1,24; IC 95%, 1,09-1,42) et diabète sucré de type 2 (HR, 1,21; IC 95%, 1,12-1,30).

La chlorthalidone était associée à un risque significativement plus faible de gain de poids anormal diagnostiqué (HR, 0,73; IC à 95%, 0,61-0,86).

Aucune différence significative n’a été trouvée dans le risque associé d’infarctus du myocarde, d’insuffisance cardiaque hospitalisée ou d’accident vasculaire cérébral, avec un rapport de risque calibré pour le résultat cardiovasculaire composite de 1,00 pour la chlorthalidone par rapport à l’hydrochlorothiazide (IC 95%, 0,85-1,17).

Pour en savoir plus : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/?term=hriocsak+G+and+JAMA+Intern+Med+2020