div class="uk-width-1-4 uk-vertical-align-middle"-->

Redefining Cardiac Biomarkers in Predicting Mortality of Inpatients With COVID-19

Référence de l’article : Qin JJ, Cheng X, Zhou F, et al. Redefining Cardiac Biomarkers in Predicting Mortality of Inpatients With COVID-19. Hypertension. 2020;76(4):1104-1112. doi:10.1161/HYPERTENSIONAHA.120.15528

Résumé proposé par : PY Courand

 

Qin JJ et collaborateurs ont publié récemment dans la revue Hypertension une cohorte rétrospective multicentrique de 3219 patients (Province de Hubai, Chine) afin d’évaluer la capacité des biomarqueurs cardiaques à prédire la mortalité toute cause à 28 jours des patients atteints de la maladie COVID-19. Les prélèvements biologiques ont été réalisés à l’admission des patients en hospitalisation. Après avoir ajusté les modèles de survie à l’âge, au genre et aux comorbidités, les auteurs rapportent que pour des valeurs supérieures au seuil pathologique du laboratoire, la troponine ultrasensible, le NT-proBNP et la myoglobine multiplie de façon statistiquement significative le risque de mortalité toute cause à 28 jours de 7.12, 5.11 et 4.50 respectivement. Cette information conforte des données déjà publiées dans d’autres articles. L’élément d’intérêt de ce travail réside dans le fait que la valeur la plus discriminante des biomarqueurs se situe nettement en-dessous des valeurs considérées comme pathologiques par les laboratoires : 49% pour la troponine ultrasensible, 18.9% pour le NT-proBNP et 49.8% pour la myoglobine. Ces biomarqueurs cardiaques permettent de révéler de façon précoce des signes de mauvais pronostic de la maladie COVID-19 même à des seuils nettement plus bas que ceux habituellement utilisés pour le diagnostic d’insuffisance cardiaque ou de syndrome coronaire aigu. 

Pour en savoir plus : https://www.ahajournals.org/doi/10.1161/HYPERTENSIONAHA.120.15528

May Measurement Month 2019: The Global Blood Pressure Screening Campaign of the International Society of Hypertension

May Measurement Month 2019: The Global Blood Pressure Screening Campaign of the International Society of Hypertension

Référence de l’article : Beaney T, Schutte AE, Stergiou GS, et al. Hypertension. 2020;76(2):333-341. doi:10.1161/HYPERTENSIONAHA.120.14874

Lecture proposée par : JP Fauvel

 

Le Mois de la mesure de la PA 2019 dans le monde.

 Sur les 1 508 130 candidats, 482 273 (32,0 %) n’avaient jamais eu de mesure de la pression artérielle auparavant et 513 337 (34,0 %) souffraient d’hypertension, dont 58,7 % étaient conscients et 54,7 % prenaient des médicaments antihypertenseurs. Parmi les personnes sous traitement, 57,8% ont été contrôlées à <140/90 mm Hg, et 28,9% à <130/80 mm Hg.  Parmi les personnes souffrant d’hypertension, 31,7 % ont été contrôlées à <140/90 mm Hg, et 350 825 (23,3 %) participants avaient une hypertension non traitée ou insuffisamment traitée. Parmi ceux qui prenaient des médicaments antihypertenseurs, la moitié ne prenait qu’un seul médicament

Cette enquête est la plus grande compilation contemporaine synchronisée et normalisée de données mondiales sur la pression artérielle jamais réalisée. Cette campagne est nécessaire pour aider au dépistage systématique de la pression artérielle dans de nombreux pays du monde.

 

Pour en savoir plus https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/32419505/

Decreased Mortality of COVID-19 with Renin-Angiotensin-Aldosterone System Inhibitors Therapy in Patients with Hypertension: A Meta-Analysis

Decreased Mortality of COVID-19 with Renin-Angiotensin-Aldosterone System Inhibitors Therapy in Patients with Hypertension: A Meta-Analysis

Référence de l’article Guo X et al. Hypertension 2020. https://doi.org/10.1161/HYPERTENSIONAHA.120.15572

Résumé proposé par : JP Fauvel.

Cette méta-analyse de 9 études portant sur 3936 patients souffrant d’hypertension et d’une infection par COVID-19 suggère qu’un traitement par IECA/ARB réduit non significativement de 29% la sévérité de la maladie (RC 0,71, 95 % IC 0,46-1,08, P 0,11) et significativement de 43% mortalité (RC 0,57, 95 % IC 0,38-0,84, P 0,004).

Les données actuelles confirment que les bloqueurs du SRAA doivent être poursuivis chez les patients hypertendus COVID+.

 

Pour en savoir plus https://www.ahajournals.org/doi/10.1161/HYPERTENSIONAHA.120.15572

Association of Inpatient Use of Angiotensin Converting Enzyme Inhibitors and Angiotensin II Receptor Blockers with Mortality Among Patients With Hypertension Hospitalized With COVID-19.

Association of Inpatient Use of Angiotensin Converting Enzyme Inhibitors and Angiotensin II Receptor Blockers with Mortality Among Patients With Hypertension Hospitalized With COVID-19.

Référence de l’article DOI: 10.1161/CIRCRESAHA.120.317134.    

Résumé proposé par : Pr T Angoulvant.

 

Le papier montre que sur une cohorte de 1128 hypertendus, parmi lesquels 188 ont continué les IEC/ARAII pendant leur hospitalisation, la poursuite des IEC/ARAII était associée à une mortalité réduite de près de 60% et une réduction des autres complications dues au COVID, sans entrainer une baisse plus importante de la pression artérielle.

Les auteurs ont réalisé des analyses statistiques adaptées, ajustées sur tous les facteurs de confusion potentiels ainsi que plusieurs analyses de sensibilité qui confirment la robustesse de leur résultats.

Pour en savoir plus : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/32302265/

Effects Of ARBs And ACEIs On Virus Infection, Inflammatory Status And Clinical Outcomes In COVID-19 Patients With Hypertension: A Single Center Retrospective Study

Effects Of ARBs And ACEIs On Virus Infection, Inflammatory Status And Clinical Outcomes In COVID-19 Patients With Hypertension: A Single Center Retrospective Study

Référence de l’article DOI: 10.1161/HYPERTENSIONAHA.120.15143.

Résumé proposé par : JP Fauvel.

 

Dans une étude rétrospective monocentrique chinoise, l’évolution de 43 hypertendus traités par ARB / ACEI a été comparée à celle des 83 patients qui ne prenaient pas d’ARB / ACEI (n = 83). Les hypertendus du groupe ARB / ACEI ont eu moins souvent besoin d’être transférés en USI  (9,3% vs 22,9%; p = 0,061) et ont eu un taux de mortalité plus faible (4,7% vs 13,3%; p = 0,216) que les hypertendus du groupe non ARB / ACEI, bien que ces différences n’aient pas atteint la signification statistique. Ces résultats soutiennent l’utilisation des ARA / ACEI chez les patients COVID-19 souffrant d’hypertension préexistante.

Pour en savoir plus:  https://www.ahajournals.org/doi/10.1161/HYPERTENSIONAHA.120.15143