div class="uk-width-1-4 uk-vertical-align-middle"-->

SPARTE Study: Normalization of Arterial Stiffness and Cardiovascular Events in Patients With Hypertension at Medium to Very High Risk.

Référence de l’article : Laurent S, Chatellier G, Azizi M, Calvet D, Choukroun G, Danchin N, Delsart P, Girerd X, Gosse P, Khettab H, London G, Mourad JJ, Pannier B, Pereira H, Stephan D, Valensi P, Cunha P, Narkiewicz K, Bruno RM, Boutouyrie P; SPARTE Investigators. SPARTE Study: Normalization of Arterial Stiffness and Cardiovascular Events in Patients With Hypertension at Medium to Very High Risk. Hypertension. 2021 Aug 30;78(4) doi:10.1161/HYPERTENSIONAHA.121.17579.

Lecture proposée parJP Fauvel

L’étude SPARTE (Strategy for Preventing cardiovascular and renal events based on ARTErial stiffness est une étude ouverte, randomisée, contrôlée avec évaluation en aveugle du critère de jugement, coordonnée par l’équipe de l’HEGP qui a été réalisée dans 25 hôpitaux universitaires français.

L’originalité de l’étude a été de randomiser pour la première fois les patients hypertendus (1 :1) dans un groupe « stratégie conventionnel ESH ; n=272» vs un groupe « stratégie thérapeutique visant à normaliser la vitesse de l’onde de pouls (VOP) carotido-fémorale ; n=264 ». Dans le groupe VOP, la stratégie thérapeutique utilisée était de préférence une association d’un bloqueur du système rénine-angiotensine et d’un inhibiteur calcique, pour obtenir un traitement maximal de l’hypertension.

Après un suivi médian de 48,3 mois, par manque de puissance, le critère combiné principal (réduction des AVC et évènements coronariens fatals ou non) n’a pas été atteint (HR, 0,74 [95% CI, 0.40-1.38], P=0.35). Néanmoins, les critères secondaires pré-spécifiés ont été analysés. Dans le groupe VOP, les PAS/PAD en cabinet et en ambulatoire ont diminué davantage (P<0,001 et P<0,01, respectivement), et la VOP a moins augmenté (P=0,0003) que dans le groupe conventionnel.

Les auteurs concluent que l’étude SPARTE a démontré qu’un traitement de l’hypertension basé sur la VOP permet de prévenir le vieillissement vasculaire chez les hypertendus à risque moyen à très élevé, par rapport à l’application stricte des directives Européennes.

Pour en savoir plus : (Etude en accès libre online) https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/34455813/

Prescription of Lipid-Lowering and Antihypertensive Drugs Following Pictorial Information About Subclinical Atherosclerosis: A Secondary Outcome of a Randomized Clinical Trial

Référence de l’article : Sjölander M, Carlberg B, Norberg M, Näslund U, Ng N. Prescription of Lipid-Lowering and Antihypertensive Drugs Following Pictorial Information About Subclinical AtherosclerosisA Secondary Outcome of a Randomized Clinical TrialJAMA Netw Open. 2021;4(8):e2121683.

Lecture proposée par : JP Fauvel

L’objectif de cet essai randomisé 1:1 était de savoir si les informations illustrées sur l’athérosclérose asymptomatique des participants, basées sur des examens échographiques de la carotide, fournies aux participants et à leurs médecins, avaient un effet sur la prescription de médicaments hypolipidémiants ou antihypertenseurs au cours des 465 jours suivants.
Un total de 4177 personnes âgées de 40, 50 ou 60 ans participant au programme d’intervention Västerbotten en Suède et présentant un risque CV faible à modéré ont été invitées à s’inscrire à cet essai entre 2013 et 2016.
Les résultats de cet essai démontrent que la fourniture d’informations illustrées sur l’âge vasculaire et les plaques carotidiennes, basées sur les résultats de l’examen échographique, a augmenté la prescription par les médecins de médicaments hypolipémiants, mais pas d’antihypertenseurs dans les 465 jours suivants.
Pour en savoir plus : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/34410393/ (article en libre accès)

Time-Dependent Risk of Atrial Fibrillation in Patients With Primary Aldosteronism After Medical or Surgical Treatment Initiation

Référence de l’article : Kim KJ, Hong N, Yu MH, Lee H, Lee S, Lim JS, Rhee Y. Time-Dependent Risk of Atrial Fibrillation in Patients With Primary Aldosteronism After Medical or Surgical Treatment Initiation. Hypertension. 2021 Apr 19:HYPERTENSIONAHA12016909. doi: 10.1161/HYPERTENSIONAHA.120.16909. Epub ahead of print. PMID: 33866798.

Lecture proposée par : JP Fauvel

Les auteurs ont comparé l’incidence de la Fibrilation Atriale (FA) chez les patients ayant un hyperaldostéronisme primaire (HAP traité par surrénalectomie (n=755) ou minéralocarticoïdes (n=663) à celle de patients ayant une HTA essentielle (n=7090) selon un schéma de cas témoin (1 :5) prospectif. Chez les patients ayant un HAP traité, l’incidence de la FA est maximale à 1 an et significativement différente de celles des patients ayant une HTA essentielle puis elle diminue pour être similaire à celles des patients ayant une HTA essentielle après 3 années.

Pour en savoir plus : https://www.ahajournals.org/doi/10.1161/HYPERTENSIONAHA.120.16909

European Society of Hypertension practice guidelines for office and out-of-office blood pressure measurement

Référence de l’article : Stergiou, George S.a; Palatini, Paolob; Parati, Gianfrancoc,d; O’Brien, Eoine; Januszewicz, Andrzejf; Lurbe, Emparg,h; Persu, Alexandrei; Mancia, Giuseppej; Kreutz, Reinholdk on behalf of the European Society of Hypertension Council and the European Society of Hypertension Working Group on Blood Pressure Monitoring and Cardiovascular Variability 2021 European Society of Hypertension practice guidelines for office and out-of-office blood pressure measurement, Journal of Hypertension: March 11, 2021.

Lecture proposée par : JM Boivin

Si la mesure clinique au cabinet est la méthode la plus utilisée et souvent la seule disponible pour la gestion de l’HTA, l’évaluation de la PA en dehors du cabinet doit être utilisée à chaque fois que c’est possible pour l’évaluation des personnes traitées et non traitées.

La Société Européenne d’hypertension (ESH) vient de publier des recommandations pour la mesure de la pression artérielle (PA) en pratique clinique au cabinet et en dehors du cabinet. 

Seuls les appareils de mesure de la pression artérielle, ayant été validés à l’aide d’un protocole établi doivent être utilisés en particulier dans des populations spécifiques (enfants, femmes enceintes, personnes à très gros bras >42 cm, arythmies).

Les recommandations détaillent les différentes techniques de mesure avec une mise au point pour chacune d’entre elles : Mesures au cabinet (mesure clinique, mesure sans surveillance, mesure debout), mesure ambulatoire sur 24h (MAPA), mesures à domicile (automesure), mesures en pharmacie, mesures en espace publics et technologies mobiles.

Récemment, l’expansion impressionnante des appareils mobiles a conduit au développement des technologies de santé mobile (mHealth), identifiées par l’OMS comme un promoteur potentiel d’une meilleure condition de santé, même dans les pays à faible revenu, grâce à des stratégies basées sur des applications mobiles.

Pour en savoir plus : https://www.eshonline.org/guidelines/blood-pressure-monitoring/

First line drug treatment for hypertension and reductions in blood pressure according to age and ethnicity: cohort study in UK primary care

Référence de l’article : Sinnott Sarah-Jo, Douglas Ian J, Smeeth Liam, Williamson Elizabeth, Tomlinson Laurie A. First line drug treatment for hypertension and reductions in blood pressure according to age and ethnicity: cohort study in UK primary care BMJ 2020; 371 :m4080

Résumé proposé par : JP Fauvel 

Cette étude publiée dans le BMJ avait pour but de savoir si les recommandations du NICE (UK) basées sur l’âge et l’origine ethnique pour débuter un traitement antihypertenseur se révélaient cliniquement pertinente « en vraie vie ».

Chez les personnes non noires non diabétiques CCB et ACEI/ARB ont réduit de façon similaire la pression artérielle, quel que soit l’âge (sup ou inf 55 ans).

Chez les personnes noires non diabétiques, la nouvelle utilisation du CCB a été associée à des réductions de la pression artérielle plus importantes que les ACEI/ARB par rapport aux personnes non noires non diabétiques, mais les intervalles de confiance se chevauchaient pour les deux groupes.

Ces résultats remettent en cause l’algorithme proposé par les Anglais du NICE basé sur l’âge et l’origine ethnique pour le choix de première intention du traitement anti-hypertenseur.

Pour en savoir plus https://www.bmj.com/content/371/bmj.m4080