div class="uk-width-1-4 uk-vertical-align-middle"-->

Conséquences cardiovasculaires d’une insuffisance rénale aiguë

Conséquences cardiovasculaires d’une insuffisance rénale aiguë

Référence de l’article :   Legrand M et Rossignol P. Cardiovascular Consequences of Acute Kidney Injury . N Engl J Med 2020; 382:2238-2247 DOI: 10.1056/NEJMra1916393

 Lecture proposée par : Mme Lopez-Sublet       

 

Cette publication fait un focus les syndromes cardio-rénaux de type 3 en décrivant les différents types et mécanismes physiopathologiques. Cela permet d’actualiser la compréhension des conséquences cardiovasculaires des insuffisances rénales aiguës. De plus, cette publication examine également les stratégies de prévention potentielles qui ciblent les phases aiguës et de récupération, dans le but de réduire le risque d’événements cliniques indésirables ultérieurs. Cela se traduit par une meilleure gestion des facteurs de risque cardiovasculaires dont l’HTA.

 

Pour en savoir plus : https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMra1916393

                                                      

Association of a Province-Wide Intervention With Salt Intake and Hypertension in Shandong Province, China, 2011-2016

Association of a Province-Wide Intervention With Salt Intake and Hypertension in Shandong Province, China, 2011-2016

Référence de l’article : Xu A et al. JAMA Intern Med. 2020;180(6):877-886. doi:10.1001/jamainternmed.2020.0904

Lecture proposée par : JP Fauvel.

 

En chine, une intervention gouvernementale de 5 ans visant à réduire la consommation de sodium a permis de réduire l’excrétion urinaire de sodium sur 24 heures de 25 %, (5338 mg/j à 4013 mg/jour) et d’augmenter l’excrétion de potassium de 15%. En parallèle, la pression artérielle systolique a diminué de 131,8 mm Hg (95% CI, 129,8-133,8 mm Hg) à 130,0 mm Hg (95% CI, 127,7-132,4 mm Hg) (P = 0,04), et la pression artérielle diastolique a diminué de 83,9 mm Hg (95% CI, 82,6-85,1 mm Hg) à 80,8 mm Hg (95% CI, 79,4-82,1 mm Hg) (P < 0,001) dans les échantillons représentatifs tirés au sort en 2011 et 2016.

Pour en savoir plus https://jamanetwork.com/journals/jamainternalmedicine/fullarticle/2764288

Association d’une intervention à l’échelle de la province du Shandong en Chine sur la réduction de la consommation de sel et le niveau de pression artérielle

Association d’une intervention à l’échelle de la province du Shandong en Chine sur la réduction de la consommation de sel et le niveau de pression artérielle

Référence de l’article JAMA Intern Med. doi:10.1001/jamainternmed.2020.0904 Published online April 27, 2020.

Résumé proposé par : JP Fauvel.

 

Dans cette étude transversale portant sur 15350 participants pré-intervention et 16490 participants post-intervention, l’excrétion urinaire de sodium sur 24 heures a diminué de 25% suite à la mise en œuvre du programme SMASH qui a utilisé des stratégies d’intervention multisectorielles pour réduire la consommation de sel de la population de la province. Parallèlement, les pressions artérielles systolique et diastolique ont diminué de manière significative. Les résultats suggèrent qu’une intervention gouvernementale peut réduire significativement la consommation de sel et être associée à une baisse (modeste) de la pression artérielle.

Pour en savoir plus :  https://jamanetwork.com/journals/jamainternalmedicine/fullarticle/2764288

Association de l’hypertension et de la pression artérielle au risque de cancer du rein Une étude de cohorte à l’échelle nationale

Association de l’hypertension et de la pression artérielle au risque de cancer du rein Une étude de cohorte à l’échelle nationale

Référence de l’article Hypertension. 2020;75:00-00. DOI: 10.1161/HYPERTENSIONAHA.120.14820.

Résumé proposé par : JP Fauvel.

 

Les Coréens ont analysé le risque de cancer du rein en fonction du niveau de pression artérielle à partir des données colligées de façon nationales lors des examens de santé. L’hypertension et une pression artérielle systolique ou diastolique élevées, par rapport à la pression artérielle normale, ont été associées à un risque accru de cancer du rein. La relation persiste après ajustement avec les principaux facteurs de risque et le traitement anti-hypertenseur.

Pour en savoir plushttps://www.ahajournals.org/doi/pdf/10.1161/HYPERTENSIONAHA.120.14820 

Association Between Renin-Angiotensin System Blockade Discontinuation and All-Cause Mortality Among Persons With Low Estimated Glomerular Filtration Rate

Référence de l’article Qiao Y, Shin J, Chen TK, et al. Association Between Renin-Angiotensin System Blockade Discontinuation and All-Cause Mortality Among Persons With Low Estimated Glomerular Filtration Rate. JAMA Intern Med.Published online March 09, 2020. doi:10.1001/jamainternmed.2020.0193

Résumé proposé par : Pr Jean Pierre Fauvel

La poursuite des bloqueurs du système rénine angiotensine (IEC/Sartans) chez les insuffisants rénaux stade 4 et 5 (eDFG<30 ml/min/1.73m²) est bénéfique pour le risque cardiovasculaire sans être délétère pour le rein

Pour en savoir plus : https://jamanetwork.com/journals/jamainternalmedicine/article-abstract/2762699