div class="uk-width-1-4 uk-vertical-align-middle"-->

SPARTE Study: Normalization of Arterial Stiffness and Cardiovascular Events in Patients With Hypertension at Medium to Very High Risk.

Référence de l’article : Laurent S, Chatellier G, Azizi M, Calvet D, Choukroun G, Danchin N, Delsart P, Girerd X, Gosse P, Khettab H, London G, Mourad JJ, Pannier B, Pereira H, Stephan D, Valensi P, Cunha P, Narkiewicz K, Bruno RM, Boutouyrie P; SPARTE Investigators. SPARTE Study: Normalization of Arterial Stiffness and Cardiovascular Events in Patients With Hypertension at Medium to Very High Risk. Hypertension. 2021 Aug 30;78(4) doi:10.1161/HYPERTENSIONAHA.121.17579.

Lecture proposée parJP Fauvel

L’étude SPARTE (Strategy for Preventing cardiovascular and renal events based on ARTErial stiffness est une étude ouverte, randomisée, contrôlée avec évaluation en aveugle du critère de jugement, coordonnée par l’équipe de l’HEGP qui a été réalisée dans 25 hôpitaux universitaires français.

L’originalité de l’étude a été de randomiser pour la première fois les patients hypertendus (1 :1) dans un groupe « stratégie conventionnel ESH ; n=272» vs un groupe « stratégie thérapeutique visant à normaliser la vitesse de l’onde de pouls (VOP) carotido-fémorale ; n=264 ». Dans le groupe VOP, la stratégie thérapeutique utilisée était de préférence une association d’un bloqueur du système rénine-angiotensine et d’un inhibiteur calcique, pour obtenir un traitement maximal de l’hypertension.

Après un suivi médian de 48,3 mois, par manque de puissance, le critère combiné principal (réduction des AVC et évènements coronariens fatals ou non) n’a pas été atteint (HR, 0,74 [95% CI, 0.40-1.38], P=0.35). Néanmoins, les critères secondaires pré-spécifiés ont été analysés. Dans le groupe VOP, les PAS/PAD en cabinet et en ambulatoire ont diminué davantage (P<0,001 et P<0,01, respectivement), et la VOP a moins augmenté (P=0,0003) que dans le groupe conventionnel.

Les auteurs concluent que l’étude SPARTE a démontré qu’un traitement de l’hypertension basé sur la VOP permet de prévenir le vieillissement vasculaire chez les hypertendus à risque moyen à très élevé, par rapport à l’application stricte des directives Européennes.

Pour en savoir plus : (Etude en accès libre online) https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/34455813/

Sympathetic Neural Mechanisms Underlying Attended and Unattended Blood Pressure Measurement

Référence de l’article : Grassi G, Quarti-Trevano F, Seravalle G, Dell’Oro R, Vanoli J, Perseghin G, Mancia G. Sympathetic Neural Mechanisms Underlying Attended and Unattended Blood Pressure Measurement. Hypertension. 2021 Sep;78(4):1126-1133.

Lecture proposée parJP Fauvel

La question de savoir si les valeurs de la pression artérielle (PA) diffèrent lorsque la PA est mesurée avec (attended) ou sans la présence d’un médecin (unattended) est controversée.  Grâce à l’enregistrement de la PA battement par battement et d’électro-neurographie, nos collègues italiens ont prouvé que la présence du médecin augmente la PAS (+5,3 %), la PAD (+8,4 %), la FC (+9.4%) et le trafic nerveux sympathique cutané (+30.9%) (P<0,05 pour tous) confirmant que la présence du médecin entraine une réaction neuro-sympathique d’alerte liée au stress.

Pour en savoir plus : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/34365811/

Prescription of Lipid-Lowering and Antihypertensive Drugs Following Pictorial Information About Subclinical Atherosclerosis: A Secondary Outcome of a Randomized Clinical Trial

Référence de l’article : Sjölander M, Carlberg B, Norberg M, Näslund U, Ng N. Prescription of Lipid-Lowering and Antihypertensive Drugs Following Pictorial Information About Subclinical AtherosclerosisA Secondary Outcome of a Randomized Clinical TrialJAMA Netw Open. 2021;4(8):e2121683.

Lecture proposée par : JP Fauvel

L’objectif de cet essai randomisé 1:1 était de savoir si les informations illustrées sur l’athérosclérose asymptomatique des participants, basées sur des examens échographiques de la carotide, fournies aux participants et à leurs médecins, avaient un effet sur la prescription de médicaments hypolipidémiants ou antihypertenseurs au cours des 465 jours suivants.
Un total de 4177 personnes âgées de 40, 50 ou 60 ans participant au programme d’intervention Västerbotten en Suède et présentant un risque CV faible à modéré ont été invitées à s’inscrire à cet essai entre 2013 et 2016.
Les résultats de cet essai démontrent que la fourniture d’informations illustrées sur l’âge vasculaire et les plaques carotidiennes, basées sur les résultats de l’examen échographique, a augmenté la prescription par les médecins de médicaments hypolipémiants, mais pas d’antihypertenseurs dans les 465 jours suivants.
Pour en savoir plus : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/34410393/ (article en libre accès)

Does This Adult Patient Have Hypertension? The Rational Clinical Examination Systematic Review

Référence de l’article : Viera AJ, Yano Y, Lin F, et al. Does This Adult Patient Have Hypertension? The Rational Clinical Examination Systematic Review. JAMA. 2021;326(4):339–347. doi:10.1001/jama.2021.4533

Lecture proposée parJP Fauvel

Dans cette revue de la littérature, la sensibilité, la spécificité et les rapports de vraisemblance (LR) ont été calculés pour la méthode oscillométrique de mesure de la pression artérielle (PA) en consultation (1-5 mesures en une seule visite avec une PA ≥140/90 mm Hg) et l’automesure (<135/85 mmHg).  Pour le diagnostic de l’hypertension artérielle (HTA) se sont les valeurs de la MAPA (Mesure Ambulatoire de la Pression Artérielle), méthode de référence, qui ont été retenus (PA moyenne sur 24 heures ≥130/80 mm Hg ou PA moyenne en état de veille ≥135/85 mm Hg).

  • 12 études transversales (n = 6877) comparaient les mesures oscillométriques de la PA au cabinet à la MAPA de 24 heures
  • 6 études transversales (n = 2049) comparaient l’automesure à la MAPA de 24 heures.

La mesure oscillométrique au cabinet avait une sensibilité de 51% (IC 95%, 36%-67%), une spécificité de 88% (IC 95%, 80%-96%), un RL positif de 4,2 (IC 95%, 2,5-6,0). L’automesure avait une sensibilité de 75 % (IC 95 %, 65 %-86 %), une spécificité de 76 % (IC 95 %, 65 %-86 %), un RL positif de 3,1 (IC 95 %, 2,2-4,0) et un RL négatif de 0,33 (IC 95 %, 0,20-0,47). Difficile donc de conclure à une hypertension en utilisant une seule technique de mesure.

Pour en savoir plus https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/34313682/

Numero special Hypertension Mars 2021

Titre et référence de l’articleNumero special Hypertension Mars 2021 – Controverse

Starting Antihypertensive Drug Treatment with Combination Therapy

Controversies in Hypertension – Con Side of the Argument

Zhang ZY et al. Hypertension 2021, 77(3):788-798

Controversies in Hypertension – Pro Side of the Argument

Persu A et al. Hypertension 2021, 77(3):800-805

Lecture proposée par T Angoulvant et M Lopez-Sublet

L’objectif de ces publications type « Controverse » est de donner aux lecteurs une vision globale de ce qu’il faut retenir pour améliorer la prescription initiale d’une bithérapie à un patient hypertendu selon les dernières recommandations européennes ESC/ESH parues en 2018 concernant la prise en charge de l’HTA.

Deux points de vues sont donnés avec « le pour et le contre » de cette prescription avec la particularité de proposer aux lecteurs un tableau synthétique de résumé pour chaque prise de position.

Zhang et al sur la partie CONTRE propose une alternative de prescription basée sur un d’un algorithme type AB/CD  simplifié qui s’appuie sur la ligne directrice britannique publiée en 2006.

Persu et al proposent un schéma simplifié pour aider le prescripteur à savoir repérer d’abord les patients qui ne doivent pas recevoir systématiquement une bithérapie antihypertensive en  première intention.

Bonne lecture !

Pour en savoir plus 

Zhang et al : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/33566687/

Persu et al : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/33566686/