div class="uk-width-1-4 uk-vertical-align-middle"-->

Home Blood Pressure Monitoring for Hypertension Diagnosis by Current Recommendations: A Long Way to Go

Référence de l’article : Bryant KB, Green MB, Shimbo D, Schwartz JE, Kronish IM, Zhang Y, Sheppard JP, McManus RJ, Moran AE, Bellows BK. Home Blood Pressure Monitoring for Hypertension Diagnosis by Current Recommendations: A Long Way to Go. Hypertension. 2021 Dec 2:HYPERTENSIONAHA12118463. doi: 10.1161/HYPERTENSIONAHA.121.18463.

Lecture proposée par : JP Fauvel

En utilisant les données de l’étude NAHNES et en extrapolant à la population adulte des USA, les auteurs estiment que 31,4 millions d’adultes américains auraient une HTA non diagnostiquée (pression artérielle au cabinet ≥130/80 mmHg). 95,3 % d’entre eux (29,3 millions) auraient dû bénéficier d’une mesure de la PA en dehors du cabinet (selon les critères ACC/ AHA).  Au final, seulement 3,6 % (1,1 million) ont été informés de l’utilisation possible de l’automesure, et un peu plus (15,7 %  soit 4,7 millions) l’ont quand même utilisée. Il reste un long chemin avant que l’automesure ne soit proposée puis réalisée pour confirmer ou infirmer le diagnostic d’HTA permanente.

Pour en savoir plus https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/34852639/

Contributions of Systolic and Diastolic Blood Pressures to Cardiovascular Outcomes in the ALLHAT Study

Référence de l’article : Itoga NK, Tawfik DS, Montez-Rath ME, Chang TI. Contributions of Systolic and Diastolic Blood Pressures to Cardiovascular Outcomes in the ALLHAT Study. J Am Coll Cardiol. 2021 Oct 26;78(17):1671-1678. doi: 10.1016/j.jacc.2021.08.035. PMID: 34674811.

Résumé proposé par : JP Fauvel

Une analyse post hoc de l’étude ALLHAT suggère que l’individualisation des objectifs de la pression artérielle systolique (PAS) et/ou de pression artérielle diastolique (PAD) pourraient dépendre de l’événement CV pour lequel le patient est le plus à risque.

Pour le critère primaire composite, la mortalité toutes causes confondues, la survenue d’un infarctus (IDM) ou d’une insuffisance cardiaque (IC), une association en forme de U a été observée en fonction des valeurs de PAS et de PAD. Un Hazard Ratio (HR) le plus faible a été observé pour une SBP/DBP de 140-155/70-80 mm Hg pour la mortalité toutes causes, comparé à 110-120/85-90 mm Hg pour l’IDM et 125-135/70-75 mm Hg pour l’insuffisance cardiaque (IC). En revanche, l’association entre la PAS et la survenue d’un AVC était linéaire.

Pour en savoir plus : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/34674811/

Hypertension and Covid-19 vaccines: are there any differences between the different vaccines? A safety signal

Référence de l’article : Bouhanick B, Montastruc F, Tessier S, Brusq C, Bongard V, Senard JM, Montastruc JL, Herin F. Hypertension and Covid-19 vaccines: are there any differences between the different vaccines? A safety signal. Eur J Clin Pharmacol. 2021 Aug 7:1–2. doi: 10.1007/s00228-021-03197-8. Epub ahead of print. PMID: 34363519; PMCID: PMC8346776.

Lecture proposée par : JP Fauvel

Une poussée hypertensive pourrait être un effet indésirable des vaccins COVID-19. Afin de de valider ce signal, nos collègues et amis Toulousains ont analysé les données enregistrées dans VigiBase®, la base de données de pharmacovigilance de l’OMS. Parmi les 175 916 rapports, 91 761 impliquaient des vaccins COVID-19 avec 1776 cas d’hypertension et les auteurs rapportent un signal pour le tozinameran COMIRNATY® (BioNTech et Pfizer) mais pas pour le Vaxzevria® (AstraZeneca), ni le mRNA-1273 (Moderna ; mais petit nombre de rapports). Les mécanismes de la poussée hypertensive restent inconnus.

Pour en savoir plus : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/34363519/

STEP Study: intensive vs. standard blood pressure control among older hypertensive patients

Référence de l’article : Zhang et al. Trial of intensive blood-pressure control in older patients with hypertension. NEJM, 2021.

Lecture proposée par : R. Boulestreau

Cette étude purement chinoise, randomisée contrôlée ouverte, confirme l’intérêt d’une stratégie de prise en charge intensive de l’hypertension artérielle chez le sujet âgé de 60 à 80 ans avec peu de comorbidités. On observe une réduction à 3,3 ans de 26 % des événements cardiovasculaires dans le groupe intensif (objectif de la pression artérielle systolique (PAS) de consultation < 130 mmHg) en comparaison au groupe standard (objectif de PAS < 150 mmHg). Il n’y a pas eu de différence sur les critères de sécurité en dehors d’une majoration de l’hypotension orthostatique (sans chute ni fracture). Il faut rappeler que 75 % des patients avaient moins de 70 ans, et seulement 2 % d’insuffisance rénale et 6 % d’antécédents cardiovasculaires. Les patients avec antécédent d’AVC étaient exclus.

Pour en savoir plus : https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMoa2111437