div class="uk-width-1-4 uk-vertical-align-middle"-->
  • Home
  • Actualités HTA
  • Rein
  • Association Between Longitudinal Blood Pressure Trajectory and the Progression of Chronic Kidney Disease: Results From the KNOW-CKD

Association Between Longitudinal Blood Pressure Trajectory and the Progression of Chronic Kidney Disease: Results From the KNOW-CKD

Référence de l’article : Joo YS, Kim HW, Nam KH, Young Lee J, Chang TI, Park JT, Yoo TH, Lee J, Kim SW, Oh YK, Oh KH, Kim YS, Ahn C, Kang SW, Han SH. Association Between Longitudinal Blood Pressure Trajectory and the Progression of Chronic Kidney Disease: Results From the KNOW-CKD. Hypertension. 2021 Aug 15:HYPERTENSIONAHA12117542. doi: 10.1161/HYPERTENSIONAHA.121.17542. PMID: 34397276.

Lecture proposée par :  JP Fauvel

L’influence de l’évolution de la pression artérielle (PA) avec le temps sur l’évolution du Débit de Filtration Glomérulaire estimé (eDFG) est mal connue.
A partir des données des 1837 participants inclus dans l’étude KNOW-CKD (Korean Cohort Study for Outcomes in Patients With Chronic Kidney Disease), l’évolution de la PA à un an (décroissante, stable ou croissante) a été comparée en terme d’évolution de la PA à 3.7 années en moyenne de suivi. La progression de l’insuffisance rénale chronique, était définie comme un composite de la réduction de moitié du eDFG par rapport à la valeur de base ou de l’apparition d’une insuffisance rénale terminale.
La PA systolique (PAS) a diminuée de 144 à 120 mm Hg dans le groupe de trajectoire décroissante et a augmenté de 114 à 136 mm Hg dans le groupe de trajectoire croissante en 1 an.
Il y a eu moins d’événements rénaux dans les groupes de trajectoire de PAS décroissante (30,6 %) et stable (26,5 %) que dans le groupe de trajectoire croissante (33,0 %). Il faut donc lutter pour faire baisser la PA des insuffisants rénaux.