div class="uk-width-1-4 uk-vertical-align-middle"-->
  • Home
  • Actualités HTA
  • Clinique
  • SPARTE Study: Normalization of Arterial Stiffness and Cardiovascular Events in Patients With Hypertension at Medium to Very High Risk.

SPARTE Study: Normalization of Arterial Stiffness and Cardiovascular Events in Patients With Hypertension at Medium to Very High Risk.

Référence de l’article : Laurent S, Chatellier G, Azizi M, Calvet D, Choukroun G, Danchin N, Delsart P, Girerd X, Gosse P, Khettab H, London G, Mourad JJ, Pannier B, Pereira H, Stephan D, Valensi P, Cunha P, Narkiewicz K, Bruno RM, Boutouyrie P; SPARTE Investigators. SPARTE Study: Normalization of Arterial Stiffness and Cardiovascular Events in Patients With Hypertension at Medium to Very High Risk. Hypertension. 2021 Aug 30;78(4) doi:10.1161/HYPERTENSIONAHA.121.17579.

Lecture proposée parJP Fauvel

L’étude SPARTE (Strategy for Preventing cardiovascular and renal events based on ARTErial stiffness est une étude ouverte, randomisée, contrôlée avec évaluation en aveugle du critère de jugement, coordonnée par l’équipe de l’HEGP qui a été réalisée dans 25 hôpitaux universitaires français.

L’originalité de l’étude a été de randomiser pour la première fois les patients hypertendus (1 :1) dans un groupe « stratégie conventionnel ESH ; n=272» vs un groupe « stratégie thérapeutique visant à normaliser la vitesse de l’onde de pouls (VOP) carotido-fémorale ; n=264 ». Dans le groupe VOP, la stratégie thérapeutique utilisée était de préférence une association d’un bloqueur du système rénine-angiotensine et d’un inhibiteur calcique, pour obtenir un traitement maximal de l’hypertension.

Après un suivi médian de 48,3 mois, par manque de puissance, le critère combiné principal (réduction des AVC et évènements coronariens fatals ou non) n’a pas été atteint (HR, 0,74 [95% CI, 0.40-1.38], P=0.35). Néanmoins, les critères secondaires pré-spécifiés ont été analysés. Dans le groupe VOP, les PAS/PAD en cabinet et en ambulatoire ont diminué davantage (P<0,001 et P<0,01, respectivement), et la VOP a moins augmenté (P=0,0003) que dans le groupe conventionnel.

Les auteurs concluent que l’étude SPARTE a démontré qu’un traitement de l’hypertension basé sur la VOP permet de prévenir le vieillissement vasculaire chez les hypertendus à risque moyen à très élevé, par rapport à l’application stricte des directives Européennes.

Pour en savoir plus : (Etude en accès libre online) https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/34455813/