div class="uk-width-1-4 uk-vertical-align-middle"-->

Contributions of Systolic and Diastolic Blood Pressures to Cardiovascular Outcomes in the ALLHAT Study

Référence de l’article : Itoga NK, Tawfik DS, Montez-Rath ME, Chang TI. Contributions of Systolic and Diastolic Blood Pressures to Cardiovascular Outcomes in the ALLHAT Study. J Am Coll Cardiol. 2021 Oct 26;78(17):1671-1678. doi: 10.1016/j.jacc.2021.08.035. PMID: 34674811.

Résumé proposé par : JP Fauvel

Une analyse post hoc de l’étude ALLHAT suggère que l’individualisation des objectifs de la pression artérielle systolique (PAS) et/ou de pression artérielle diastolique (PAD) pourraient dépendre de l’événement CV pour lequel le patient est le plus à risque.

Pour le critère primaire composite, la mortalité toutes causes confondues, la survenue d’un infarctus (IDM) ou d’une insuffisance cardiaque (IC), une association en forme de U a été observée en fonction des valeurs de PAS et de PAD. Un Hazard Ratio (HR) le plus faible a été observé pour une SBP/DBP de 140-155/70-80 mm Hg pour la mortalité toutes causes, comparé à 110-120/85-90 mm Hg pour l’IDM et 125-135/70-75 mm Hg pour l’insuffisance cardiaque (IC). En revanche, l’association entre la PAS et la survenue d’un AVC était linéaire.

Pour en savoir plus : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/34674811/