div class="uk-width-1-4 uk-vertical-align-middle"-->

Archive pour mai, 2016

SPRINT : Vers de nouveaux objectifs tensionnels dans l’insuffisance rénale ?

Analyse faite par Maud LEKIEFFRE (Interne) et JP Fauvel service de Néphrologie, Hôpital E Herriot Lyon – Université Cl Bernard Lyon 1

REFERENCE : The SPRINT Research Group. A randomized trial of intensive versus standard blood-pressure control. N Engl J Med. DOI:10.1056/NEJMoa1511939

L’objectif tensionnel idéal chez les patients à risque cardiovasculaire élevé, dont les insuffisants rénaux, reste controversé actuellement.

On the Origin of Urinary Renin A Translational Approach

Hypertension. 2016; 67:927-933

Le système rénine angiotensine (SRA) joue un rôle primordial dans le contrôle de la pression artérielle et dans le développement de l’HTA. Il est bien admis que le SRA endocrine (circulant) et le SRA tissulaire (paracrine) participent au contrôle du tonus vasculaire, du tonus sympathique et des fonctions tubulaires rénales.

Say NO to Obesity-Related Hypertension

Role of the l-Arginine–Nitric Oxide Pathway

Niwanthi W. Rajapakse, Geoffrey A. Head, David M. Kaye

Hypertension. 2016; 67:813-819

L’obésité et ses complications sont en constante augmentation et deviennent donc l’un des enjeux majeurs de santé publique. L’HTA et l’obésité sont souvent associées et on estime que l’obésité contribue à l’HTA chez 75% des hommes et chez 65% des femmes. Ces patients obèses hypertendus répondent moins bien aux traitements antihypertenseurs ; il est utile de mieux comprendre les relations physiopathologiques entre ces deux maladies pour essayer de trouver des traitements mieux adaptés.