div class="uk-width-1-4 uk-vertical-align-middle"-->

Association of Intravenous Radiocontrast With Kidney Function: A Regression Discontinuity Analysis

Référence de l’article : Goulden R, Rowe BH, Abrahamowicz M, Strumpf E, Tamblyn R. Association of Intravenous Radiocontrast With Kidney Function: A Regression Discontinuity Analysis. JAMA Intern Med. Published online April 05, 2021. doi:10.1001/jamainternmed.2021.0916

Lecture proposée par : JP Fauvel

Pour savoir si l’injection de produit de contraste (pdc) iodés était néphrotoxique, les auteurs ont mesuré l’DFGe initial puis à 6 mois de 156 028 canadiens de la province d’Alberta ayant bénéficié d’un test de D-dimères puis d’un scanner thoracique.

L’âge moyen était de 53 ans et le niveau de base moyen du DFGe était de 86 ml/min/1,73 m2. A 6 mois de l’injection du pdc, le DFGe a baissé non significativement de -0,4 ml/min/1,73 m2 (IC 95 %, -4,9 à 4,0). Les analyses en sous-groupes ont montré que la néphrotoxicité des pdc était plus importante chez les patients diabétiques (changement moyen du DFGe à 6 mois de -6,4 ml/min/1,73 m2 ((IC à 95 %, -15,4 à 0,2) ; NS). Il n’a pas été retrouvé de diminution significative du DFG chez les patients ayant d’autres facteurs de risque (hypertension, DFGe <45, âge>60 ans). Néanmoins, ces analyses manquaient de puissance.

 Pour en savoir plus : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/33818606/