div class="uk-width-1-4 uk-vertical-align-middle"-->
  • Home
  • Actualités HTA
  • Hormones
  • Adrenocorticotropic Hormone-Stimulated Adrenal Venous Sampling Underestimates Surgically Curable Primary Aldosteronism: A Retrospective Cohort Study and Review of Contemporary Studies

Adrenocorticotropic Hormone-Stimulated Adrenal Venous Sampling Underestimates Surgically Curable Primary Aldosteronism: A Retrospective Cohort Study and Review of Contemporary Studies

Référence de l’article : Yozamp N, Hundemer GL, Moussa M, Underhill J, Fudim T, Sacks B, Vaidya A. Adrenocorticotropic Hormone-Stimulated Adrenal Venous Sampling Underestimates Surgically Curable Primary Aldosteronism: A Retrospective Cohort Study and Review of Contemporary Studies. Hypertension. 2021 May 17:HYPERTENSIONAHA12117248. doi: 10.1161/HYPERTENSIONAHA.121.17248. Epub ahead of print. PMID: 33993726.

Lecture proposée par : L Amar

Le cathétérisme des veines surrénales a pour objectif d’identifier les formes chirurgicalement curable d’hyperaldostéronisme primaire. Plusieurs protocole sont employés parmi les différents centres et notamment la stimulation par ACTH au cours de la procédure. La stimulation par ACTH augmente les concentrations d’aldostérone et de cortisol et permet donc d’augmenter l’index de sélectivité ce qui permet de distinguer plus aisément les cathétérismes valides (cathéters situés dans les veines surrénales) des non valides. Cette étude rétrospective de 340 patients a pour objectif d’étudier l’impact de la perfusion d’ACTH sur la latéralisation. En comparant les valeurs pour le même patient pré et post bolus d’ACTH, cette étude montre que 58% des patients ont une diminution de leur index de latéralisation après injection d’ACTH. Et pour 26% des patients, cette diminution a conduit à une modification de la conclusion de l’examen (bilatéral versus latéralisé). Une analyse des 11 études sur le sujet publiées dans la littérature montre pour dix d’entre elles des conclusions similaires ou en faveur de l’absence d’implication. La conclusion est que la stimulation par ACTH lors d’un cathétérisme des veines surrénales peut sous-estimer le nombre de patients avec une forme d’hyperaldostéronisme primaire chirurgicalement curable et qui faut donc limiter la stimulation par ACTH pour confirmer la sélectivité et ne pas l’utiliser pour l’interprétation de la latéralisation.  

 

Pour en savoir plus https://www.ahajournals.org/doi/10.1161/HYPERTENSIONAHA.121.17248